Tap video for sound
Video
369 views
  • univbourgogneIls sont aide-soignants, animateurs ou directeur d'établissements et participent, durant 3 jours, à une formation innovante : "Le #tango pour les personnes âgées dépendantes". Encadrés par France Mourey, enseignante-chercheuse au labo CAPS, et Carolina, professeur de tango argentin, ils se disent "fatigués mais ravis" !

    De retour dans leurs établissements, ils organiseront des ateliers tango pour des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer. "Cette musique a un rythme particulier, elle donne envie de bouger" explique France Mourey. Danser le tango pourrait donc avoir un effet bénéfique sur les troubles moteurs dont souffrent ces patients.

    Le suivi des ateliers permettra aussi aux chercheurs qui travaillent sur la maladie de définir le niveau d'efficacité et la fréquence de ces séances musicales. #rechercheuB #formationcontinue #tangoargentin #institutMarey

Log in to like or comment.